Daintree forest

Cela fait maintenant quatre mois que nous avons quitté Hobart et la Tasmanie, là où tout à commencé, position la plus méridionale de notre tour d'Australie. Aujourd'hui nous arrivons à Cairns, la dernière ville que nous franchirons sur la côte Est du pays, quelques milliers de kilomètres au Nord de notre point de départ. Nous fêtons par la même occasion le 16 000 ème kilomètre parcouru avec DéDé, notre van, qui roule toujours aussi bien malgré ses petits soucis gériatriques.


Cairns c'est un peu la moitié du voyage à nos yeux. La fin de la côte Est, civilisée, avant de franchir l'Outback, le no man's land gigantesque au centre de l'île, afin d'explorer la côte Ouest, beaucoup plus sauvage. La ville est extrêmement accueillante et nous décidons d'y séjourner une semaine en compagnie d'amis rencontrés en chemin.


Bien qu'étant une cité de bord de mer, il est impossible de ce baigner le long des cinq kilomètres d'esplanade qui bordent le littoral. Ancienne mangrove, les plages boueuses sont le repère des crocodiles marins, des monstres qui peuvent atteindre cinq mètres de long et qui n'hésitent pas à s'attaquer à l'homme. Pour palier à ce problème, la promenade s'est doté d'un lagon artificiel avec plages, barbecues et douches chaudes dans une zone où il y a toujours de l'animation. Nous lui décernons d'ailleurs la palme de la ville la plus agréable traversée lors de notre périple.

Pas moyen de ce baigner, alors barbecue!
Pas moyen de ce baigner, alors barbecue!

Pas moyen de ce baigner, alors barbecue!

La forêt humide de Daintree, classée parc national, sera l'objet d'une escapade en terres hostiles. C'est le territoire du casoar, un gros oiseau hargneux sans qui la forêt ne se régénérerait pas aussi vite (il transporte les graines dans son estomac avant de les disséminer un peu partout). Les majestueuses montagnes abritent aussi des crocodiles, des serpents et des araignées tous plus mortels les uns que les autres. Le cadre est malgré tout idéalement reposant loin de la foule touristique habituelle. La jungle épaisse vient jusqu'au bord d'une plage de sable blanc où s'ébattent joyeusement des perroquets multicolores, des varans et des tortues...

Le Casoar, étrange et inquiétant oiseau.
Le Casoar, étrange et inquiétant oiseau.

Le Casoar, étrange et inquiétant oiseau.

Varan et Crocodile, d'une belle taille.
Varan et Crocodile, d'une belle taille.

Varan et Crocodile, d'une belle taille.

Une végétation étonnante.
Une végétation étonnante.

Une végétation étonnante.

Entre terre et mer.
Entre terre et mer.

Entre terre et mer.

Retour à l'accueil