Bay of Fires

Le voyage le long de la côte Est de la Tasmanie continuera par le Nord. Après avoir chaleureusement remercié nos hôtes nous entamons la partie intéressante du voyage: faire le tour de l'île sans véhicule, sans logement et à moindre frais.


A peine 2 minutes après que Jojo et Emilie nous aient déposé à Bicheno, ville qui sera le point de départ de notre périple, nous faisons la rencontre de François un jeune voyageur. C'est avec lui que nous iront jusqu'à la magnifique "Bay of Fires" via St Helens.


Une première expérience plutôt rassurante pour nous qui avions peur de patienter des heures durant le pouce en l'air sur le bord des routes.


Le soleil ce couche lorsque nous plantons notre tente en bordure de plage quelques kilomètres après Binalong Bay. Niché entre la forêt et une lagune, avec une vue imprenable sur l'océan, l'emplacement de notre campement est juste idyllique. Bien au calme, nous ne sommes dérangés que par le chant des oiseaux nocturne et les Possums. Cependant, ces derniers, trop gourmands, deviendront vite envahissants et essayeront, par tous les moyens, de rentrer dans la tente.


C'est au petit matin que le nom de "Bay of fires" prendra tout son sens: le soleil levant illuminera les lichens oranges offrant un contraste saisissant avec le bleu de l'océan.


Nous passerons la journée là, a contempler l'azur, en profitant de l'instant présent, car il est important en voyage de prendre le temps de ne rien faire.

La plage et notre campement
La plage et notre campement

La plage et notre campement

L'aurore sur la lagune et les lichens rouges.
L'aurore sur la lagune et les lichens rouges.

L'aurore sur la lagune et les lichens rouges.

Une pêche imminente et... encore notre campement!
Une pêche imminente et... encore notre campement!

Une pêche imminente et... encore notre campement!

Retour à l'accueil